Le ladakh, mon pays natal

Le Ladakh est une région himalayenne en Inde du Nord. Il fut pendant des siècles un passage obligé pour les caravanes des routes de la soie.  Le Ladakh étant situé entre le Cachemire à l’Ouest, l’Asie centrale au Nord, le Tibet à l’Est et la plaine de l’Inde au Sud, il était un lieu de passage et de transaction de marchandises important pour les caravanes. De 1947 à1975 le Ladakh est resté coupé du monde à cause de la séparation entre l’Inde et le Pakistan suite au départ des Anglais, une fois que l’Inde a été déclarée pays indépendant.

    
La majorité de la population y est bouddhiste. La région est parsemée de monastères sur des collines ou dans des vallées cachées. Grâce à sa situation géographique le bouddhisme y a vu le jour assez tôt. En effet, on y trouve de statues des bouddhas gravées sur des rochers qui datent de l’époque de l’empereur Kanishka (1er siècle après J-C). Il y a eu une première vague de la propagation du bouddhisme depuis le Cachemire par les grands érudits qu’on nommait les Panditas. Toutefois, la barrière de la langue n’a pas permis d’y développer le bouddhisme pleinement. C’est à partir du IXe siècle qu’il a pu se développer dans cette région. En effet, les royaumes du Ladakh – Zanskar ayant une culture très proche de celle du Tibet, les échanges culturels se faisaient plus facilement. Au fil du temps les moines ladakhis partaient au Tibet pour y étudier l’enseignement dans de grands monastères tels que Sera, Drepung, Galden. De grands maîtres bhoutanais et d’autres régions ont également participé à construire des monastères tels que Hemis, Matho, Thiksey…


En 1959, date de l’annexion du Tibet par la Chine, beaucoup de tibétains se sont installés au Ladakh et dans différentes régions himalayennes en Inde. Les grands maîtres tibétains ont dû fuir leur pays et ont créé leur communauté dans différentes parties de l’Inde. Grâce à cette proximité avec ces grands centres, le Ladakh reçoit ces grands maîtres pour enseigner leurs pratiques. Nous avons la chance de recevoir Sa Sainteté le Dalaï Lama presque tous les ans. Il y passe un mois d’été dans sa résidence dans la vallée de l’Indus.

Laisser un commentaire